Cabinet de naturopathie - biorésonance - astrologie - développement de la personnalité  

Nous sommes des êtres à multi-facettes avec un cerveau à plusieurs partitions correspondant à différentes fonctions que nous devons mieux comprendre pour mieux harmoniser:

  

Un certain équilibre de ces fonctions en nous-mêmes est important. La part cachée de nous-mêmes, en souffrance, parfois inconsciente, est celle qui souvent s’exprime dans la maladie et nous devons la découvrir afin de l’intégrer plus concrètement à notre conscience. Cette part est en difficulté, le plus souvent, depuis l’enfance. Elle renferme les expériences difficiles de l’ordre de l’affectif et de l’émotionnel, qui ont marqué la mémoire profonde. C’est elle qui, souvent, organise insidieusement les échecs de nos projets et nous empêche de réaliser nos ambitions en nous poussant dans des attitudes de fuite ou compensatoires. Cela évidemment nous échappe en grande partie.

Nous devons nous préoccuper d’une blessure affective ou émotionnelle. Pour une vraie guérison, il est important de retrouver cette fragilité, d’entendre le ressenti, d’aller à la rencontre de notre propre blessure, souffrance, afin d’aider notre « enfant intérieur ». Pour cela, devenons notre propre père protecteur, notre propre mère aimante, afin qu’une plus grande confiance, acceptation, s’installe en nous et nous permette de devenir un adulte libre, conscient de ses forces et de ses limites.

Les conditionnements et les difficultés vécus durant l’enfance contribuent à la construction de schémas de vie et d’image de soi erronés, qu’il faut corriger à l’âge adulte

Prendre conscience que ces souffrances existent, que ces automatismes nous précédent dans toute situation !


L’EQUILIBRE  PSYCHOLOGIQUE

et la part  enfouie, inconsciente, de l’être

Menu